Togo, elle décroche son baccalauréat à cinquante et un (51) an

Togo, elle décroche son baccalauréat à cinquante et un (51) an

Madame Mensah Denise fait partie des heureux nouveaux bacheliers de cette année 2020. Son âge n’a pas constitué un frein dans l’atteinte de l’objectif qu’elle s’est fixée. Réussir au BAC.

En guise de félicitations et d’encouragement l’université de Lomé l’a honoré et l’exonère des frais d’inscription et d’études si elle décide de faire un cursus universitaire. Même si elle prend l’option de suivre des cours dans une université privée, elle sera soutenue, rassurent les autorités universitaires qui veulent dorénavant entreprendre des réformes afin de prendre en compte ceux qui ont abandonné les études pour diverses raisons.

Madame Denise Mensah a accueilli favorablement cette invite à aller de l’avant et choisie de poursuivre les études jusqu’à l’obtention d’une licence en management.

Couturière de formation et de profession, madame Mensah Denise dirige son propre atelier de couture. La nouvelle de sa réussite fait le tour des réseaux sociaux  et des médias classiques. Cette réussite est perçue au sein de l’opinion comme un message d’espoir pour ceux qui n’ont pu réussir cette année et pour tous ceux qui veulent relever des défis qui sortent de l’ordinaire.  ‘’Il n’est jamais trop tard’’ comme le dit si bien l’adage.

Le baccalauréat, diplôme de fin d’études secondaire va certainement permettre à l’heureuse cinquantenaire de s’offrir d’autres opportunités en dehors de la satisfaction personnelle et d’un pari tenu.  Le rêve s’est enfin réalisé. Pour la petite histoire, dame Mensah Denise a dû stopper son cursus scolaire en classe de cinquième pour des raisons de santé.  Mais elle a pu suivre des cours du soir qui lui ont permis d’obtenir le BEPC, le brevet d’études du premier cycle.

Obtenir le BAC étant son objectif principal, elle s’inscrit en classe de seconde dans une école privée dans un quartier périphérique de Lomé la capitale togolaise, dans un cursus normal de cours du jour, en compagnie d’autres élèves plus jeunes dont la plupart pouvaient être ses enfants. De manière décomplexée elle s’est échinée à la tâche. Bachelière à 51 ans depuis le 15 octobre 2020,  elle fait la fierté de toute une génération et constitue une source de motivation et d’inspiration pour bons nombres de personnes.

Crédit photo: Africatopsucess

Auteurs principaux

Twitter